Témoignages

Voici quelques témoignages sur la Paternelle. Par soucis de discrétion, certains de ces témoignages resterons anonymes.

 

De J. et C.L.G. de Saint-Aubin/Sauges
A peine devenue membre de La Paternelle, j’ai été confrontée au décès subit de mon mari.
Face aux problèmes liés à la viduité, j’ai pu apprécier le soutien de cette association. Outre l’aspect pécuniaire,
je bénéficie actuellement de l’appui de cette dernière auprès de mon fils Jonas. Qu’il s’agisse de loisirs ou de spectacles, je peux compter sur elle.
Aussi, j’encourage les parents d’enfants en bas âge de contacter La Paternelle. Ils constateront qu’adhérer présente de précieux avantages.

De B.E. du Locle
Avec mon mari Gérard nous sommes venus au Locle en décembre 1987. Nous avons eu notre fils Thierry en 1988 et notre fille Katiouchka en 1991. Mon mari a adhéré à l’association de La Paternelle en janvier 1993.

Malheureusement mon mari est décédé d’un cancer foudroyant en septembre de la même année.
Depuis ce jour, vous avez toujours été là pour nous. Je prends pour exemple mon fils qui a fait des études d’informaticien et qui devait posséder un ordinateur pour les besoins de sa formation. Malheureusement, vivant uniquement de ma rente de veuve, je n’avais pas les moyens de lui offrir cet outil de travail.
La Paternelle nous a donc généreusement aidé. J’essaie de rendre la pareille à votre association en venant vous aider dès que je peux lors de vos diverses animations de Noël et match au loto et cela me fait du bien.
Pour finir, je souhaite remercier tout particulièrement la famille Audetat pour leur grande gentillesse et
leur présence à nos côtés. Je souhaite à beaucoup de personnes d’adhérer à l’association pour la soutenir.

De D.F. de Neuchâtel
Petits, tout ce qui nous intéressait de la Paternelle c’était le loto annuel et le Noël organisé chaque année avec brio à Gorgier. Nous étions une famille de 6 jusqu’à ce terrible jour de septembre 2002 où ma mère décéda subitement d’une maladie orpheline indécelable qui touche une personne sur des milliers.
Depuis ce moment-là, nous avons mieux compris, nous les 4 enfants (mon papa le savait déjà), ce qu’était réellement cette association.
Elle nous a immédiatement apporté un soutien moral et financier face à la rude épreuve que nous traversions. Elle nous a également redonné le sourire en nous proposant des activités en famille.
Personnellement, lors de ma formation de technicien, elle a pu me soutenir financièrement pendant près d’une année, le temps que je trouve un job rémunéré.
J’aimerais vraiment trouver du temps un jour pour rendre la pareille à cette association. En attendant, tout ce que je peux faire c’est de vivement recommander aux gens d’en faire partie. La vie ne tient qu’à un fil et tout peut s’arrêter d’une seconde à l’autre. Un peu de réconfort dans les moments difficiles est toujours le bienvenu !

"Bonjour,

Je tenais à remercier La Paternelle pour l''aide qu''elle m''a accordée durant une année.
 

Grâce à cela, j'ai pu effectuer une bonne partie de ma première année d'étude en tant que Technicien en Informatique.

Sans cette aide, je n''aurais jamais pu entreprendre ces études. Je tiens donc à vous remercier sincèrement.
J''espère pouvoir m''engager pour La Paternelle une fois mes études terminées.

Salutations et merci encore pour tout !"

 

Bravo pour votre action auprès de ces veuves, veufs et orphelins qui ont
tant besoin d''amour, de tendresse et de réconfort.

Continuez à offrir à ces personnes votre chaleur humaine contribuant à
apaiser leur souffrance.

Beaucoup d''amour, beaucoup d''espoir.
 

Cordialement,

Stéphanie Fugain (épouse de Michel Fugain)